Qui sommes-nous ?

L'Association pour l'Étude et la Sauvegarde de la Vallée de Cervières, fondée en 1969, a pour but de promouvoir et d'encourager toutes recherches désintéressées portant sur les richesses naturelles et culturelles du bassin de la Cerveyrette (faune, flore, architecture, sites, art populaire, patois etc...) et d'aider à un développement équilibré qui tienne compte de la nécessité de les protéger.

Un peu d'histoire

En 1969, l’A.E.S.C. s’est constituée à l’initiative d’amoureux de Cervières, habitants, estivants, scientifiques, face au danger d’un projet d’aménagement d’une station d’au moins 15 000 lits dans la haute vallée. L’A.E.S.C. a soutenu les propriétaires menacés par l’expropriation de leurs terres et a fait son cheval de bataille de la défense de la nature et de l’agriculture. Face à cette mobilisation de plusieurs années, le projet "Super-Cervières" fut abandonné (voir La Paparelle n°12).
En faisant coexister une exploitation rurale des richesses naturelles et certaines formes de tourisme respectueuses de ces richesses, Cervières a su conserver quasi intacts des paysages et un milieu biologique remarquables qu’il convient de transmettre aux générations de demain.
Cette transmission pouvant se heurter à de nouveaux enjeux, l’AESC s’est réactivée depuis 2002, en estimant :
- que notre vallée doit se développer de façon équilibrée,
- que dans ce but, elle doit maintenir, préserver et favoriser les activités agricoles auxquelles on doit les paysages et écosystèmes remarquables de notre vallée, qui attirent des touristes de plus en plus nombreux,
- que notre commune dispose d’atouts formidables mais que tout projet de développement doit intégrer les enjeux liés à la fragilité des milieux de haute montagne, pour éviter des destructions irréversibles. Pour cela, toutes les actions visant à une meilleure connaissance de notre patrimoine au sens large contribueront à ce chacun en prenne conscience,
- que le regroupement dans ce but de toutes les personnes de bonne volonté et sensibilisées à ces enjeux est indispensable pour contribuer au projet de sauvegarde et de développement à échelle humaine de la vallée de Cervières.

Ainsi l’AESC s’efforce de mettre en valeur le riche patrimoine de Cervières, de vous le faire découvrir ou redécouvrir, et participe à des actions de préservation et de sensibilisation.
Tout récemment, à l'occasion notamment de l'élaboration du SCOT du Briançonnais, l'AESC a été amenée à réaffirmer la nécessité de la protection des milieux sensibles de la commune, potentiellement concernés par de nouveaux projets touristiques. Voir à ce sujet notre dossier Protection du Chenaillet, et les numéros 11 et 12 de La Paparelle.

col_oudeis.jpg

Col des Ourdeis, depuis la percagne. (ref: Photo666, ©AESC, 2015).

angle-rose.png
Dernière modification de cette page le 29-12-2017